Dormez tranquille : 10 conseils pour avoir la chambre idéale

Comme nous le savons tous, un bon repos est l'une des conditions préalables la plus importante pour notre santé, car il nous permet de récupérer l'énergie perdue au cours de nos activités quotidiennes et de prévenir tout stress et irritabilité, afin de pouvoir donner le meilleur de nous-mêmes dans toutes les situations quotidiennes.

Pour bien se reposer, il est tout d'abord essentiel de se détendre et, pour cette raison, il est nécessaire d'organiser la chambre à coucher de telle sorte qu'elle puisse favoriser le repos, en éliminant tous les éléments qui peuvent être un obstacle à notre tranquillité.

Pour ce faire, vous trouverez dans cet article 10 conseils qui rendront votre chambre plus sûre, vous assurant bien-être et sommeil réparateur.

 

Conseil n°1 : aérez votre chambre et vos draps

Notre premier conseil est de ventiler souvent la pièce en ouvrant les fenêtres de manière à permettre le renouvellement d'air. Cela doit être fait au moins une demi-heure par jour, surtout le matin dès que vous sortez du lit, en laissant éventuellement le matelas à nu.

De cette façon, il est possible d'empêcher la prolifération de bactéries et d'acariens, qui peuvent causer chez certaines personnes des crises d'allergie, de toux, d'éternuements, de brûlures aux yeux ou d'asthme. Les acariens prospèrent en particulier dans des endroits humides et chauds, tels que les draps du lit mis en place immédiatement après avoir dormi, sans ventilation adéquate.

Selon une étude réalisée en 2006 par l'Université de Kingston, laisser le matelas à découvert tout en aérant la pièce le matin diminue le nombre d'acariens dans notre lit, assurant un meilleur repos.

De plus pour réduire la prolifération des bactéries et des acariens, il est conseillé de changer les draps et les taies d'oreiller chaque semaine.

 

Conseil n°2 : Gardez une plante avec vous

Toujours dans le but d'améliorer la qualité de l'air de notre chambre à coucher, une astuce est de garder une plante dans la pièce.

Cependant, il est nécessaire de la choisir avec soin, car certaines espèces de plantes absorbent l'oxygène pendant la nuit pour le transformer en dioxyde de carbone, tandis que d'autres sont capables d'absorber le dioxyde de carbone produit par notre respiration pour le convertir en oxygène, créant ainsi un cercle vertueux pour les deux.

Parmi les plantes qui libèrent de l'oxygène même la nuit, on trouve l'Orchidée Phalenopsis, la Bégonia, l'Aloe Vera, le Ficus Benjamin, le Cyclamen, ou, pour ceux qui n’ont pas particulièrement la main verte, le Chlorophyte, aussi appelé plante araignée pour ses longues feuilles ou le Sanseveria.

 

Conseil 3 : Éliminer la poussière et les moisissures

La qualité de l'air de notre chambre à coucher est directement liée à la présence de poussière qui peut causer de l'inconfort et des allergies même chez les personnes non allergiques. Pour l'enlever avec précision des surfaces, il est conseillé d'utiliser un chiffon en microfibre ou en coton, plus efficace s'il est imbibé de produit détergent spécifique pour l'élimination de la poussière. Ensuite, passer l'aspirateur sur tout le sol et dans chaque recoin. Le balai n'élimine pas totalement la poussière mais la déplace superficiellement dans la pièce, contribuant à sa volatilité dans l'air.

Utiliser un humidificateur d’air est une façon efficace de réduire et de prévenir la présence de poussière dans une pièce. C’est un appareil électrique capable d'émettre de la vapeur d'eau, qui réduit la sécheresse de l'air et donc prévient en même temps l'apparition de problèmes respiratoires, tels que des congestions nasales ou des maux de gorge gênants.

Le seul soin à apporter dans son utilisation est de nettoyer et de remplacer régulièrement le filtre interne.

Au contraire, une humidité excessive dans l'air favorise l'apparition de moisissures et de champignons dans la chambre à coucher. Dans ce cas, l'utilisation d'un déshumidificateur peut aider : c'est un outil efficace pour aspirer et recueillir les particules d'eau présentes dans l'air, tout en favorisant une meilleure résistance aux températures en été et en hiver.

 

Conseil n°4 : Gardez la bonne température

Afin de faciliter le sommeil, pensez à maintenir une température correcte tout au long de la nuit dans votre chambre à coucher.

Généralement, la meilleure température pour s’endormir rapidement et éviter de se réveiller pendant la nuit est de 18 degrés, étant donné que, lorsque notre corps se prépare à s'endormir, il commence d'abord à baisser sa température. Ce processus est facilité si la pièce est fraîche.

La température du corps commence à augmenter à l'approche du matin, ce qui facilite notre réveil.

Garder la pièce fraîche et sombre nous aide donc à nous endormir et à rester endormis toute la nuit, ce qui nous amène à notre prochain conseil.

 

Conseil n°5 : Choisir le bon éclairage

Le conseil fondamental pour se reposer au mieux est certainement de dormir dans une pièce aussi sombre que possible et, en même temps, de réduire l'exposition à la lumière dans les moments qui précèdent le coucher, en restant dans l'obscurité de préférence une heure avant de s'endormir, afin d'encourager notre corps à dormir.

La meilleure chose à faire serait de pouvoir assurer une obscurité totale de la pièce pendant la nuit, en fermant les rideaux ou les portes au cas où des sources de lumière entreraient par la fenêtre.

Dans le cas où vous avez tendance à vous réveiller souvent pendant la nuit pour boire ou aller aux toilettes, vous pouvez utiliser une petite veilleuse de faible intensité. Choisissez de préférence une lumière avec une longueur d'onde plus longue et une couleur chaude, à allumer au besoin, afin de vous permettre de bouger en toute sécurité sans toutefois diminuer les niveaux de mélatonine, une hormone produite par notre corps avant et pendant le sommeil qui agit comme un signal biologique interne pour le bon fonctionnement du cycle naturel de notre sommeil.

Les longueurs d'onde plus courtes, avec des couleurs froides, tendant vers le bleu, peuvent en fait supprimer la mélatonine plus facilement que les longueurs d'onde plus longues, tendant vers le rouge.

Si vous pouvez vous y habituer, une bonne pratique est également de porter un masque de nuit doux et confortable, afin d'éviter que toute source de lumière ne vous dérange pendant les heures de sommeil.

 

Conseil n°6 : Tenez les appareils électroniques éloignés du lit.

L'une des dernières choses que beaucoup d'entre nous font avant de dormir est souvent de vérifier notre téléphone portable, de surfer sur Internet, de répondre aux messages reçus pendant la journée, probablement pendant que l'appareil utilisé est en cours de chargement, près du lit, sur la table de nuit, ou dans son voisinage immédiat.

Toutefois, pour préserver notre santé, il serait bon d'éloigner tout appareil électronique car non seulement son utilisation dans les heures les plus proches du repos peut causer des problèmes d'insomnie, mais l'exposition aux ondes électromagnétiques qui en émanent, quoique la démonstration de ce fait soit controversée, peut être nocive.

En dehors de ces aspects, il est conseillé de déplacer ces appareils loin de l'endroit où nous dormons, surtout si la surface sur laquelle nous nous reposons (en particulier le matelas) n'est pas ignifuge, un court-circuit pouvant provoquer un début de combustion qui à son tour pourrait provoquer un début d'incendie.

 

Conseil n°7 : Gardez les sources de chaleur et les prises électriques à l'écart.

Il en va de même pour la proximité de sources de chaleur : lampes, bougies par exemple, sont à éloigner de votre lit et des surfaces qui, en général, peuvent provoquer un incendie si elles entrent en contact avec des étincelles ou exposées à des sources de chaleur particulièrement intenses.

La plupart des incendies d'origine électrique se déclenche dans les chambres à coucher plus que dans toute autre pièce de la maison.

Les causes les plus courantes sont :

- Dispositifs électriques défectueux ;

- Câbles anciens ou endommagés ;

- Utilisation d'ampoules dont la tension est trop élevée pour la lampe utilisée ;

- Placer les tissus et les textiles sur les sources de lumière et de chaleur ;

- Le passage des fils et câbles électriques sous un tapis ;

- Surcharge des rallonges, adaptateurs et prises multiples ;

- Utilisation d’un appareil de chauffage trop près de tissus inflammables, comme des draps ou des rideaux (garder au moins un mètre d'espace libre autour de l'appareil).

Il est donc nécessaire, pour notre sécurité et pour un repos tranquille, d'éliminer ces facteurs de risque de l'espace dans lequel nous allons nous reposer.

 

Conseil n°8 : Utilisez les bons tissus

Une source de perturbation du sommeil peut également résulter d'une irritation causée par les tissus que nous portons ou par les draps et taies d'oreiller utilisés. Afin de réduire au maximum l'apparition de ces problèmes, la première chose à faire est de choisir des tissus d'origine naturelle, comme le coton, qui sont doux et non trop rugueux.

En ce qui concerne les draps et la literie en particulier, il faut veiller à ce qu'ils ne bougent pas ou ne s'emmêlent pas pendant la nuit, au risque de se réveiller et de nous forcer à les fixer, et qu'ils soient de la bonne taille pour notre lit.

 

Conseil n°9 : Utilisez des parfums relaxants

Pour favoriser la détente de l'esprit, un autre conseil est de donner à votre chambre un parfum spécial, afin de l'associer psychologiquement à la détente et au repos et de favoriser la tranquillité d'esprit.

Vous pouvez garder des bougies parfumées et de l'encens allumé ou acheter des diffuseurs d'huiles essentielles, à allumer une heure avant le repos et à éteindre immédiatement avant, pour pouvoir dormir en toute sécurité et vous détendre.

Nous conseillons les parfums aux huiles essentielles de gingembre, de lavande, d'agrumes et de rose, et, en particulier :

  • Jasmin, un anxiolytique naturel qui a un effet sédatif sur le système nerveux, réduisant ainsi le stress, la tension et l'anxiété;
  • Camomille, l'agent calmant par excellence, capable de favoriser la détente et de réduire le stress;
  • Marjolaine, une huile essentielle relaxante qui vous aide à dormir plus vite;
  • Bergamote, fraîche et piquante, un excellent sédatif de tension;
  • Mandarine ; essence à utiliser chaque fois que nous nous sentons particulièrement nerveux et sensibles avant d'aller au lit.

Toutes ces huiles essentielles favorisent en effet la détente, surtout quand on a du mal à s'endormir.

 

Conseil n°10 : Choisissez le matelas qui vous convient

Finalement, une étape essentielle pour dormir paisiblement est de trouver le matelas qui convient à vos besoins et à votre style de repos. Un matelas de mauvaise qualité ou inadapté à nos caractéristiques compromet le reste, vous devez donc faire très attention au choix de ce dernier.

En effet, le choix doit être orienté vers des matelas de bonne taille, rigide ou non en fonction de notre position pendant le sommeil, poids corporel et caractéristiques personnelles. L’objectif est de prévenir les maux de dos et les problèmes qui peuvent affecter notre vie quotidienne mais qui peuvent aussi provoquer un réveil soudain pendant la nuit ou un picotement gênant, réduisant le temps nécessaire pour un repos réel.

L’idéal est d'utiliser un matelas qui permet de maintenir une posture correcte toute la nuit, adaptée à notre physionomie, qui soit anti-acariens (au cas où les acariens provoqueraient des allergies et des crises d'asthme), respirant, frais et, éventuellement, ignifuge, afin d'assurer un repos continu toute la nuit en toute sécurité.

 

 

Téléchargez le Guide du bien-être du sommeil  Dorelan et découvrez tous les conseils pour un repos d'excellence, en toute détente et tranquillité !

Nous utilisons des cookies techniques et analytiques et, après la manifestation du consentement, des cookies de profilage de tierces parties, pour permettre de pouvoir utiliser le site de manière optimale. Pour donner son consentement, appuyer sur . Pour de plus amples informations ou pour refuser d’accorder son consentement, LIRE ICI.
visa mastercard paypal